LAETITIA PLINGUET

....SUITE :           Laëtitia Plinguet sait nous offrir une belle écriture pour expliquer mieux que quiconque avec ses mots et ses maux l' âme secrète qui se cache derrière ses toiles.  On ressent dans ses dessins son amour du cheval car c'est un véritable amour qu'elle voue au cheval :        ""  Être à la fois femme et cheval...non plus centaure mais tellement plus que ça... Une symbiose qui ne mêle pas seulement les corps mais les esprits aussi, au delà des apparences, sans retenue et sans pudeur, dépasser un peu plus la réalité et plonger au fond des choses.. """  

Sa peinture et ses dessins sont  dans la légèreté et la délicatesse. Les supports varient selon la technique qu'elle emploie. Pour le pastel, elle aime particulièrement utiliser un papier végétal du Népal qui laisse apparaître les fibres des végétaux employés, pour la peinture,  elle utilise des toiles de lin et pour les encres des collages de papiers journaux anciens.   Nous vous invitons  à découvrir le travail de cette artiste qui se voudrait être à la fois centaure et amazone  en terminant par ce chant ou ce cri  du coeur:     ""  Comment  faire comprendre que nos jours et nos nuits sont rythmés par la mélodie cadencée d'un galop assourdi par le sable, ponctués par de chauds soupirs aux naseaux de velours, hypnotisés par des voluptes de crinières emportées au vent d'une course folle, enivrés par des odeurs de paille, de foin et de sueur mêlés et le refrain immuable des fers claquant sur le sol… ""