GIUSEPPE CASTIGLIONE dit LANG SHINING

Soyez le premier à commenter ce produit

48,70 €

Disponibilité : En stock

Livre Art Cheval - Giuseppe Castiglione

Pour acheter ce livre, cliquez sur le lien suivant :

Giuseppe Castiglione dit Lang Shining (1688-1766)

Réf.: livre17
 

Description du produit

A la fin du XVIIe siècle, la Chine est dirigée par un empereur, Kangxi (K'ang-hi), qu'on a parfois appelé le  "Louis XIV chinois" principalement parce qu'il était, comme le Roi-Soleil,  un "protecteur des arts et des lettres". Il entretenait à sa Cour nombre de savants, architectes, décorateurs, jardiniers. Parmi eux, un personnage extraordinaire, un italien : Giuseppe Castiglione. Né à Milan en 1688, novice de la Compagnie de Jésus en 1707, il est envoyé au Portugal (1710), puis en  Chine (1715), où il est très vite admis dans l'entourage de l'Empereur.                                                                                                                                           Conformément à la tradition jésuite, il s'intègre totalement à son milieu, prend un nom chinois, Lang Shining et  devient, petit à petit, le peintre préféré du souverain, puis (à partir de 1735) de son successeur Qianlong (K'ien-long).  Il  aime les chevaux (il est d'origine mandchoue) et le sachant, ses courtisans lui offrent les plus beaux chevaux qu'on puisse voir à l'époque, dans le royaume, et au-delà.  Ce sont ces animaux magnifiques que Qianlong charge Castiglione-Lang Shining d'immortaliser en les portraiturant - souvent grandeur nature - sur des rouleaux de soie. L'un d'eux, le plus célèbre, mesure sept mètres 76, et s'intitule Cent Coursiers - parce qu'il représente, en effet, cent chevaux, tous dans des positions, des postures, des allures différentes. Ce rouleau, comme l'essentiel de l'œuvre hippologique du jésuite hippophile, est conservé au Musée National du Palais, à Taipei (Taiwan), grâce à la coopération duquel le présent ouvrage a pu voir le jour.                                             Jamais à notre connaissance, les rouleaux de Castiglione n'ont été présentés dans de telles dimensions (le rouleau des Cent Coursiers est reproduit au cœur de ce volume sur un dépliant de deux mètres 40 de long !) ; et jamais aucun livre en français n'a été consacré à ce grand artiste, trop longtemps boudé en Europe parce que son œuvre passait pour de la chinoiserie, et un peu méprisé par certains lettrés chinois parce que, bien que fortement sinisé, Lang Shining n'est pas un vrai Chinois.

Commentaires

Mots clés

Utilisez un espace pour separer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.